×

Merci de nous soutenir en désactivant votre extension AdBlocker...

Ramon Abbas condamné à onze ans de prison par la justice américaine pour fraude et blanchiment d’argent.

Qui veut voler trop près du soleil se brûle les ailes. Telle est la morale de l’histoire de Ramon Abbas. Plus connu sous le pseudonyme “Hushpuppi”, cet influenceur nigérian de 40 ans vient d’être condamné à onze ans de réclusion par la justice américaine pour fraude et blanchiment d’argent. Abbas, qui affichait un train de vie luxueux sur Instagram, était en réalité un criminel de grande envergure.

Voyages en jet privé, voitures, montres et vêtements de luxe: comme tant d’autres influenceurs sur ce réseau social, Hushpuppi vendait du rêve à ses 2,5 millions d’abonnés sur Instagram. Installé à Dubaï, le Nigérian était arrivé au sommet. Plus dure fut la chute.

Et pour cause, le quadragénaire n’était pas qu’un simple influenceur. Il était surtout, aux yeux du FBI, l’un des blanchisseurs d’argent les plus prolifiques au monde.

Un brouteur devenu star des réseaux sociaux
Abbas a démarré ses méfaits en tant que simple “brouteur” au début des années 2010 et a rapidement gravi les échelons de la cybercriminalité. Piratage, usurpation d’identité, escroquerie, ou encore fraude bancaire: rien n’arrêtait Hushpuppi, qui a volé et blanchi plusieurs de millions de dollars durant sa carrière de malfaiteur.
En 2019, il a ainsi aidé à blanchir quelque 14,7 millions de dollars volés par des pirates nord-coréens dans une banque de Malte, en faisant transiter l’argent par des banques en Roumanie et en Bulgarie, selon les procureurs américains.

Lire aussi :  Diamaguène Sicap Mbao : affaire de meurtre entre le boucher et son ami

Arrêté à Dubaï
Il a également aidé à blanchir des millions de livres sterling volées à une entreprise britannique ainsi qu’à un club de Premier League, a obtenu qu’un cabinet d’avocats basé à New York transfère près de 923.000 dollars sur un compte criminel et a reconnu dans un accord de plaidoyer avoir aidé à escroquer une personne au Qatar qui cherchait à obtenir un prêt de 15 millions de dollars pour construire une école, ont détaillé les procureurs fédéraux.

Des méfaits qui ont logiquement attiré l’attention du FBI. Dans le viseur des Américains, Ramon Abbas a été arrêté dans sa tour d’ivoire dubaïote en 2020 avant d’être extradé vers les États-Unis et enfermé dans une prison de Los Angeles. Il a plaidé coupable de complot et de blanchiment d’argent en 2021. Il encourait jusqu’à 20 ans de réclusion.

Lire aussi :  Titi se confie : mariage forcé, la jalousie, le mensonge et la méchanceté...

Un an et demi plus tard, Abbas vient d’être condamné à Los Angeles à onze ans de prison et à 1,7 million de dollars de dédommagement à deux victimes de fraude, selon un communiqué du ministère américain de la Justice. Son complice Ghaleb Alaumary, un Canadien de 37 ans, a quant à lui écopé de près de 12 ans de prison et a été condamné à payer plus de 30 millions de dollars de dédommagement.

DakarHebdo.com

Dakar Hebdo

Idées, Actualité, Originalité... Le choix de l'original.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Top

Pin It on Pinterest

Share This