×

Merci de nous soutenir en désactivant votre extension AdBlocker...

Expresso : 36 employés accusés de faute lourde et licenciés pour manifestation devant les locaux de la boîte

Expresso Sénégal Licenciement

Le directeur général du troisième opérateur de télécommunication, le soudanais M. Radi Almamoun, est passé à l’acte ce week-end. Les employés de la boite ont été surpris de voir certains d’entre eux recevoir la visite d’un huissier porteur de lettres de licenciement. Après avoir brandi la menace de licenciement pour motif économique, le DG d’Expresso a finalement décidé de limoger les 36 agents pour faute lourde.

Le puissant soudanais d’Expresso Sénégal reproche à ces derniers d’avoir manifesté devant les locaux de la boîte. Parmi les licenciés, figurent des syndicalistes, qui avaient dénoncé le motif fallacieux brandi par la direction générale pour se débarrasser d’une trentaine d’agents.

Lire aussi :  Phosphates de Matam : la justice tranche au profit de Cheikh Amar

Un sit-in est d’ailleurs prévu de 9h à 17h, ce lundi, pour protester contre cette « forfaiture », rapporte Ahmed Dieng, syndicaliste et porte-parole des travailleurs.

DakarHebdo.com

Dakar Hebdo

Idées, Actualité, Originalité... Le choix de l'original.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Top

Pin It on Pinterest

Share This