ACTUALITESPolitique

Khadim Diop Président du CNJS à Macky Sall: « Nous ne voulons pas d’un gouvernement du 3ème âge… »

Le Président du Conseil national de la jeunesse du Sénégal (CNJS) brise l’omerta. Khadim Diop donne son avis sur la formation du prochain gouvernement. A l’en croire, le Président Macky Sall doit mettre en place un gouvernement qui reflète la majorité de la population du Sénégal qui est composée de plus de 65% de jeunes. « Après les élections, nous  ne voulons pas d’un gouvernement du troisième âge, responsabilisez les jeunes compétents. Nous voulons un gouvernement composé en majorité de jeunes. C’est la raison pour laquelle, nous exhortons le Président de la République d’impliquer davantages les jeunes dans toutes les instances de prise de décision », a-t-il déclaré. Auparavant, le Président Khadim Diop a félicité le Président Macky Sall, de même que son ministre de l’intérieur, pour la bonne organisation de l’élection présidentielle du 24 février dernier. « Le CNJS avait mobilisé à Dakar et à l’intérieur du pays des observateurs grâce au soutien de certains de nos partenaires », a-t-il notamment souligné. Il a également rappelé qu’avant ces joutes électorales, le CNJS a auditionné individuellement et collectivement les responsables jeunes de tous les candidats qui étaient en lice lors de cette élection. « Au terme de ces discussions, nous avons accordé nos violons sur la nécessité de l’élaboration d’un projet de loi instituant un quota de 30% de jeunes dans toutes les Assemblées électives », a-t-il expliqué. Le Président du CNJS a en outre invité tous les acteurs du landerneau politique à aller répondre massivement à l’appel au dialogue lancé récemment par le Président de la République. « En ma qualité de Président du CNJS, j’appelle tous les responsables politiques notamment tous les jeunes politiques à aller répondre massivement à l’appel au dialogue du Président Macky Sall », a-t-il déclaré. Le Président Khadim Diop a aussi abordé la question de l’Acte 7 du plan stratégique du CNJS relativement à la diplomatie jeunesse. Il a indiqué que depuis son élection, il ne cesse de sillonner l’Afrique et le monde pour aller à la rencontre des jeunes de la diaspora. Et ce, afin de prêcher des messages de paix mais aussi de hautes portées citoyennes, visant à les convaincre entre autres, à retourner au bercail, après leurs études, pour participer à l’œuvre de construction de la nation. « Aujourd’hui, beaucoup de jeunes de la diaspora sont prêts à retourner au pays », a-t-il dit.

Siaka NDONG

Articles similaires

Leave a Reply

Fermer