A LA UNEACTUALITES

LE CONSEIL CONSTITUTIONNEL CONFIRME LA VICTOIRE DE MACKY SALL EN REDUISANT SON SCORE

Face à la presse ce mardi, à son siège, le Conseil constitutionnel a proclamé les résultats définitifs du scrutin du 24 février 2019. Et, sans surprise, le président Pape Oumar Sakho et les six autres Sages sont allés dans le sens de la confirmation de la victoire au premier tour, déjà annoncée par la Commission nationale de recensement des votes. Puisqu’il n’y avait pas de recours déposé par les candidats arrivés derrière le président sortant, Macky Sall, le Conseil constitutionnel a donc proclamé immédiatement les résultats définitifs, quasiment les mêmes (une chute de 0,01% pour Macky, qui profite à Idrissa Seck) que ceux annoncés jeudi dernier par le juge Demba Kandji. Une baisse de 0,01% qui correspond à près de 400 voix en moins.

Ainsi, avec 58,26% des suffrages valablement exprimés, Macky Sall est réélu président de la République pour une durée de cinq ans (2019-2024), au détriment des candidats Idrissa Seck, arrivé deuxième avec 20,51% des voix, suivi d’Ousmane Sonko (3e avec 15,67%), de El Hadji Isa Sall (4e avec 4,07%) et enfin de Madické Niang (5e, avec 1,48%). Juste après cette officialisation de sa victoire, qui sera également publiée au Journal officiel, Macky Sall va faire, d’un moment à l’autre, une déclaration face à la presse, ce mardi. Ce sera sa première sortie depuis le jour du scrutin. Selon nos informations, il ne s’agira pas d’une conférence de presse, mais juste d’une déclaration qui sera lue en français, puis en Wolof, avant de donner rendez-vous pour sa prestation de serment, prévue la première semaine du mois d’avril.

Articles similaires

Leave a Reply

Fermer