Societe

Procès en appel Barth’: fixé sur son sort le 12 décembre prochain (Par Siaka NDONG)

Le sieur Barthélemy Dias était hier devant la barre de la Cour d’Appel de Dakar. Le Maire de Sacré Coeur-Mermoz était poursuivi pour les faits d’outrage à magistrat, appel à attroupement et discrédit sur une décision juridictionnelle dans des conditions de nature à porter atteinte à l’autorité de la justice. C’est le prévenu lui-même qui avait interjeté appel dans cette affaire où il avait été condamné en première instance à 6 mois de prison ferme. Dias-fils a totalement purgé cette peine d’emprisonnement. Cependant, il a martelé à la barre, qu’il a été « injustement » envoyé au gnouf. C’est pourquoi, il a nié les faits qui lui sont reprochés, estimant qu’il fait tout simplement l’objet d’un « acharnement » dans ce dossier à cause de ses opinions politiques. L’édile de Mermoz Sacré-Coeur, s’exprimait ainsi lors des débats d’audience ayant ponctués son procès en appel. Malgré les effets de manche des avocats de la défense, à l’exception de Me Khoureichi Bâ qui a opté pour la politique de la chaise vide, le représentant du Parquet général en l’occurrence le Procureur Abdou Karim Diop a balayé d’un revers de la mains ces allégations. Dans la foulée, il a requis la confirmation de la peine prononcée en première instance. Dans son réquisitoire, le maître des poursuites a en outre demandé à la Cour la requalification de l’infraction d’outrage à magistrat en discrédit jeté sur une décision de justice. Finalement, l’affaire a été mis en délibéré à la date du 12 décembre prochain. En cas de condamnation définitive, Barthemy Dias risque de perdre ses droits civiques.

Articles similaires

Leave a Reply

Fermer