×

Merci de nous soutenir en désactivant votre extension AdBlocker...

Affaire Salman Rushdie : Ce que Mame Abdou Aziz Sy Dabakh avait écrit

Ô mes frères, observez la sottise, la vanité et l’irresponsabilité de Salmane Rushdie.

Voilà un simple mortel, aussi fragile qu’un fétu de paille, qui s’érige contre son créateur, et dans sa vanité insensée, s’en prend à son Prophète préféré, dans les termes dont l’indécence aurait pu pulvériser le soleil, retourner la terre ou faire voler les montagnes en éclats.

Quelle insolence! quelle impertinence! quelle discourtoisie! quelle arrogance !

À travers sa déclaration, Mame Abdou avait enfin lancé un appel aux autorités religieuses et gouvernementales en vue d’unir leurs efforts pour empêcher l’impression, la publication et la distribution du (maudit) livre au SENEGAL.

Lire aussi :  François Mancabou : finalement pas de contre-expertise

Mame Abdou avait même mis les sénégalais en gardes contre les conséquences fâcheuses de la détention du livre. Il avait enfin terminé sa déclaration ainsi qu’il suit :

« J’implore, prosterné, le Maître des cieux, pour qu’il accueille ma démarche avec sa générosité coutumière, pour qu’il l’enveloppe du manteau de Sainteté et de bénédiction dont il a le secret. »

DakarHebdo.com

Dakar Hebdo

Idées, Actualité, Originalité... Le choix de l'original.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Top

Pin It on Pinterest

Share This